la cuisine du gourou, des idées sans gluten sans lactose ...

05 juin 2016

la révélation okara

Ah bah oui le titre est grandiloquent mais franchement ça n'est rien de moi qu'une révélation.

Le genre de truc (et y'en a un paquet en ce moment) qui vous font vous demander "mais pourquoi j'ai pas essayé ça avant"

L'okara c'est tout bête mais ça fait partie des choses (au choix ne pas rayer la mention inutile) :

- que je vois passer sur les blogs depuis des lustres en le gardant dans un coin de ma tête en aillant un peu la trouille d'essayer par ce que "j'connais pas" du coup je me sens moins à l'aise qu'avec ma cuisine en mode automatique

- dont elles semblent ouvrir l'accès à un nouveau monde en terme de cuisine, comme une porte vers tout un tas de nouvelles découvertes. C'est le cas de pas mal de choses en ce moment : des livres, des docus, des discussions ... enrichissante période !

DSCF2033

Bon pour ceux et celles qui ne fréquententent pas assiduement les blog végan / bio / zéro déchets (ou ceux qui sont les trois à la fois) l'okara c'est le résidu qui reste quand on fait son propre lait végétal. En gros le principe est simple : on fait tremper des graines ou des oléagineux dans l'eau, on mixe tout fin, on filtre tout fin et ce qui reste dans le chinois / l'étamine / la gaze c'est l'okara.

Bon le début de l'histoire c'est que je voulait faire mon tofu maison (ne riez pas) et du coup histoire de faire ça a fond je voulais faire mon lait de soja maison aussi (demain j'achète une ferme et je fais pousser mon propre soja). Bref l'envie de gouter au tofu maison + le fait que j'avais du soja dépélicullé depuis des lustres dans un placard ça semblait parfait.

Sauf que, en chemin je me suis foirée en beauté sur le tofu.

Bref j'ai du lait de soja (très bon moi qui n'aime pas celui en brique) et des tonnes d'okara (une des raisons qui me donnait envie de faire mes laits végétaux en mode économie + on utilise tout jusqu'au bout du bout).

 

Autant vous le dire tout de suite à peine pressé l'okara a été utilisé dans des cookies ultra moelleux. Des cookies vegan et sans gluten, et qui franchement à part qu'ils étaient un peu trop sucrés étaient juste les meilleurs que j'ai mangé depuis des lustres. Sauf que ... ils étaient tellement bons que j'ai pas eu le temps de les prendre en photo mais si vous avez confiance et en attendant que j'en refasse (très vite à priori !) voici en gros la recette :

* préchauffer le four à 180 degrés

* mélanger : 150 grammes d'okara égoutté encore tiède (ici soja) + 90 grammes de farine de riz + 80 grammes de flocons (riz et chataigne en mélange) + 4.5 cuillères à soupe d'huile (colza, j'avais rien d'autre) + 200 grammes de sucre mais c'était trop donc plutot 80 gr sucre blond + 50 grammes de rapadura + une petite poignée de pépites de chocolat + 1 cuillère à café de bicarbonate de soude

* faire des petits tas et cuire entre 5 et 10 minutes

 

 

DSCF2032

lendemain matin confection ultra rapide de petits gateaux avec les restes pour le petit dej et les invités de la nuit pas végan cette fois mais avec photo ... on ne peut pas tout avoir.

Cette fois j'ai mélangé : 120 grammes d'okara + 4 cuillères à soupe de sirop d'agave +1 cuillère à soupe de rapadura + 25 grammes de farine de riz + 1 oeuf + quelques morceaux d'orangettes

La pate est répartie en petit tas et cuite à 180 degrés pendant 15 à 20 minutes

 

 

 

DSCF1949

Et pour finir (oui il y avait beaucoup d'okara !) des petits gateaux façon carrot cake végan

alors là attention débauche d'ingrédients mais au service d'un moelleux de dingue, texture parfaite pour un gateau sans oeuf (non non je vend pas ma soupe, c'était vraiment bon !)

> mélange sec :

1/2  tasse de farine de sarrazin

1  tasse de farine riz + farine de millet (ou pas c'est ce qui restait)

1/4 de tasse de farine de mais

une cuillère à café de cannelle

une cuillère a café d'épice pour le tchai (gingembre, muscade, poivre, canelle, clou de girofle)

une pincée de sel

1 cuillère à café de poudre d'écorces d'oranges (séchées sur le radiateur et mixé )

1/4 de tasse de rapadura

 

> mélange humide :

1/2 tasse de lait de soja (on vient d'en faire ça tombe bien)

1/2 tasse d'huile

1 tasse d'okara

1/2 tasse de yaourt (ici soja, oui oui c'était en mode tout soja)

1.5 tasse de carottes rapées finement

1/3 de tasse de raisin secs réhydratés dans du thé (ou du pineau mais n'est pas charentais qui veux !)

 

mélanger les deux mélanges puis ajouter une cuillère a café de bicarbonate + 2 cuillères à soupe de jus de citron

mettre dans des moules à muffins cuire environ 30 minutes

 

et voilà !


04 juin 2016

Assiettes de la semaine

DSCF1860

pâtes sans gluten + brocoli vapeur + pesto tout fait (ben oui)

 

 

DSCF1660

 

 

boulgour de sarrazin + ciboule cuite + chou rave + pesto de fânes de radis + faisselle de chèvre+ ciboule cru + avocat + radis cru rapé + roquette

 

DSCF1942

 

riz rond demi complet cuit façon pilaf avec des tronçon de pied d'aserge vete + échalottes

 

DSCF1936

 

salade pressée : avocat + brocoli vapeur + yaourt soja + picadilly sauce (péché absolu)

 

DSCF1937

assiette à deux du week end (pour le plaisir d vous montrer ma belle vaisselle bleue)

asperges vertes vapeur + fêves + pickles carottes et panais + quinoa

 

Posté par so_nina à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 mai 2016

polenta aux fânes de betterave et pieds d'asperge

 

DSCF1947

 

 

 

Dans la série recette sans gluten à trois francs six sous, la polenta tiens vraiment le haut du panier. Même en version bio elle reste hyper bon marché, bien "callante" (oui oui) et surtout elle peut accompagner tout un tas de plats avec succès : en "mouillettes" pour un oeuf coque, avec un plat en sauce ou comme je voulais la servir ce week end dans une grande salade composée (power bowl un jour power bowl tout les jours).

Comme d'habitude, en commençant à cuisiner je jette un coup d'oeil dans le frigo pour regarder ce qui est en train de fâner, de tourner de l'oeil, de fatiguer, bref ce qu'il faut SAUVER.

Du coup les feuilles du bouquet de betterave ont rejoins le plat ainsi que quelques pieds d'asperges vertes à la vapeur qui attendait son heure au frigo.

Du coup j'ai fait :

- fondre un peu d'oignon puis les fânes de betteraves lavées à l'huile d'olive

- couper 3 pieds d'asperges vertes déjà cuites en dés

-  cuire 150 grammes de polenta dans 4 fois leur volume d'eau avec du bouillon de légumes maison 

- ajouter les feuilles et les asperges en fin de cuisson

- verser dans un moules d'1 à 2 cm centimètre d'épaisseur pour laisser refroidir

Sur le moment tout semblait normal mais après une nuit de repos au frigo la couleur avait fait son apparition pour un plat impressioniste ...

DSCF1946

La suite bientot pour découvrir l'assiette composée autour de cette joyeuse polenta...

 

30 mai 2016

galettes aux fânes de carottes

DSCF1864

 

Les fânes sont clairement à l'honneur en ce moment, ça tient à pas mal de choses qui m'animent en ce moment :

> réduire les dépenses en utilisant au maximum la "ressource" que constitue mon panier de légumes, l'exploiter jusqu'au bout de la dernière épluchure. pour moi c'est clairement un des grands avantages du bio, pouvoir tout manger sans inquiétude et au final "rentabiliser" (aaaargh désolée pour celles qui viennent entendre parler cuisine plaisir) au maximum les légumes

> réduire les déchets, oui je composte mais il faut bien le dire les lombrics ont parfois du mal à suivre le rythme car même seule vu ma conso de légumes ça génère pas mal déchets verts 

> répondre aux questions des copains copines sur le mode "qu'est ce que tu ferai avec ça ?" ... Le blog aussi appelé "mon carnet de cuisine" (plus de cahier de cuisine depuis que je l'utilise) sert de plus en plus de base d'échange avec les amis, virtuels ou réels.. La recette du truc gouté chez moi la semaine dernière (ou plutot il y a trois semaines, je suis moyennement réactif en ce moment) ? > sur le blog !   

donc camille, cette recette est pour toi !

 

DSCF1865

Comme d'habitude j'ai fouillé dans le frigo et le placard pour faire mes galettes du coup dans le saladier j'ai jeté :

- les fânes de la moitié d'un bouquet de carottes : j'ai séparé les tiges pour garder les feuilles, bien lavées et hachées fin

- une petite poignée de flocons de riz et de soja toasté mélangés (ça ou n'importe quel autre flocon hein, juste c'est ce que j'avais dans le tiroir...)

- un petit oignon coupé fin

- des épices sambar = un mélange d'épices indienne bien relevé spécial légumes avec une base de curcuma de cumin et du piment doux

- un oeuf

- un filet de lait végétal

J'ai tout mélangé et laissé reposer une demi heure pour que les flocons se ramolissent et que le tout s'amalguame bien

Cuire les galettes à l'huile d'olive à la poêle

 

A manger chaud / froid seules / dans une salade ou par exemple avec une sauce au yaourt soja ...

 

24 mai 2016

cakeaux fanes ou cake au vert sans gluten

DSCF1686

La semaine dernière en cherchant des recettes pour utiliser l'énooorme brassée de blette ramenée par ma mère je tombe chez cléa, un blog que je suis régulièrement depuis l'achat de son bouquin sur cette belle recette. Sur le moment pas le temps, je blanchis et congèle les blettes et je garde la recette en tête "pour plus tard".

Et le plus tard est arrivé le week end dernier sous la forme de fânes patientant négligemment au frigo. En prime la recette contenait aussi de la farine de pois chiche qui était clairement sur ma liste "a utiliser" du moment (un paquet ouvert depuis un moment d'ailleurs on a fait une autre recette bien efficace avec). Du coup voilà comment j'ai adapté la recette avec le contenu du frigo et des placards :

- 70 grammes de fânes de betteraves et de navets (en enlevant les tiges qui ont servi pour autre chose)

- 30 grammes d'épinards surgelés (qui trainaient au congelo comme des malheureux.. 30 grammes ridicule !)

- 60 grammes d'huile d'olive

- 50 grammes de graines de courges (ici des grillées maison au cumin et gros sel) Note : les passer AVANT au hachoir a épices, étapes zappées qui a porter préjudice au plat !

- 100 grammes de farine de pois chiche

- 3 oeufs

- 60 grammes d'arrow root (ou autre fécule)

- 10 cl de lait végétal (ici eau de rinçage du mixer après avoir fait de la poudre de noisette)

- 1 gousse d'ail

- cumin et curcuma en poudre

- 1 petite cuillère a café de bicarbonate + une cuillère à café de vinaigre de cidre au dernier moment dessus

 

Comment on s'y prend ?

- préchauffer le four à 180 degrès

- faire blanchir les feuilles

- ensuite j'ai tout jeté dans le grand mixer : légumes puis oeufs et ensuite tout le sec

- placer l'appareil dans un plat préalablement beurré / huilé

- enfourner pour une quarantaine de minutes (vérifier avec la pointe d'un couteau)

 

DSCF1687    DSCF1688

Ah oui j'avais mis quelques graines de sésames aussi dessus

Testé chaud et froid, les deux sont très bien ...


22 mai 2016

beignet de feuilles de consoude sans gluten

DSCF1649

Le printemps c'est la période de cueillette idéales : les pousses sont tendres, les gouts sont doux.

A l'occasion de plusieurs jolies ballades en bord de Loire on a ramassé l'ingrédient secret des apéros qui en jettent : les feuilles de consoudes. On est comme tout le monde, des légumes gratos on crache pas dessus, ceux là en prime sont chargés en minéraux interressants, on va pas se priver !

 

Pour la "recette" à vrai dire le principe est plutot simple :

1- (étape optionelle) on tartine une feuille sur deux d'une fine couche de faiselle de chèvre ou de yaourt au soja, les deux sont très bon, on s'est chargé de faire le test comparatif pour vous !

2- on met les feuilles par deux dos à dos (donc on en cueille un nombre pair n'est ce pas) ça fait scratch c'est nickel, on donne un tour de poivre

3- on fait une pate a crepe farine + eau ou on prend le reste de celle du matin on a essayé avec riz / quinoa et avec sarasin / millet les deux sont ok (cf recette de pate a crepe mais sinon on fait 2 cuillères à soupe de farine + un peu d'eau jusqu'a consitance correcte + un mini filet d'huile + une mini pincée de bicarbonate et on laisse de coté 10 minutes)

4- on passe a la poele avec au choix huile d'olive ou ghee (la deuxième option est juste au top, merci les bordelais de m'avoir ramené le meilleur ghee du mionde)

5- on retourne pour bien griller les deux faces

6- on sert les martinis

 

et hop c'est parti !

 

 

Posté par so_nina à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mai 2016

gratin de blettes au riz (ou l'inverse)

Post rédigé en urgence suite à un SOS blettes ... a priori chez certains elles ne sont pas les reines du panier.

J'avoue que j'en ai eu une joli cargaison et qu'il a fallu faire preuve d'un peu d'imagination. J'avais lu une recette d'un gratin niçois avec du riz et des blettes, comme d'habitude j'ai adapté au contenu des placards et du frigo ...

Désolée d'avance j'ai totalement zappé de les prendre en photo à la sortie du four donc ...

 

DSCF1648

il faut :

- 1 petit bouquet de blettes > garder uniquement les parties vertes ou bien blanchir les blancs à part

- 3 oeufs

-75 grammes de riz de préférence du riz rond ou a risotto mais là je n'en avais pas et ça a marché quand même

- 1/2 verre de lait végétal

-1 briquette de crême soja (ou autre)

- de la chapelure (ici pain sans gluten rapé) + poudre d'amande

 

comment faire ?

- préchauffer le four à 180 degrés

- hacher grossièrement les verts au couteau (ainsi que les blancs si vous voulez les utiliser dans la même recette)

- pré-cuire le riz dans du bouillon (5 minutes pour un basmati, moins pour un riz rond) et l'égoutter sous l'eau froide pour arreter la cuisson

- mélanger tout les ingrédients sauf la chapelure dans un saladier, saler et poivrer (pour les gourmand je dirai qu'a ce stade on peut mettre un peu de parmesan dans l'appareil enfin moi je l'ai pas fait mais j'en ai rêvé !)

- répartir dans un plat a gratin beurré ou huilé et tasser un peu

- saupoudrer de chapelure (et de fromage si vous pouvez)

- enfourner pour 30 minutes jusqu'a ce que le riz soit bien cuit

Posté par so_nina à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2016

Power bowls #1

Bon autant le dire tout de suite power bowl ou buddha bowl c'est un joli nom spécial marketting pour ré-enchanter nos bonnes vieilles assiettes composées. Le principe est simple un repas complet dans une assiette avec tout ce dont on a besoin : légumes crus et cuits, légumineuses, céréale et une super sauce pour lier le tout. Bref une façon de faire semblant d'inventer un nouveau concept à partir d'une façon de mager répandu depuis des lustres chez pas mal de végétariens.

A force de les voir fleurir sur la toile, tous plus beaux les uns que les autres j'ai fini par me laisser tenter par l'idée de vous en présenter quelques uns de ceux que j'ai mangé ces derniers temps. Pour moi le principe est simple quelques préparations simples qui passent d'un bol à l'autre en s'alliant a des crudités souvent différentes.

Attention ça ne casse pas trois pattes à un canard (je dis ça souvent j'ai l'impression comme pour m'excuser de proposer des recettes très simples qui n'en sont pas vraiment comme c'est le cas aujourd'hui)

DSCF1481

Dans celui là on retrouve : pates sans gluten cuites avec du bouillon, vadai indien (recette à venir très vite, se mange aussi en petit déj quand on a l'habitude du salé !), navets nouveau vapeur, fanes de navets sautées (les deux reste de la veille), radis, feuille de chêne rouge, carottes rapées, cacahuettes grillées au four (cacahuette crue + cumin + miel) , pour la sauce : pesto de fânes de radis (fanes y compris les tiges/ huile d'olive / ail / cacahuettes crues) et jus de citron

DSCF1488

Un deuxième bol, le lendemain, composé majoritairement des restes de l'apéro du midi : tranchettes de radis noir et de chou rave, olives, restes de nouilles de riz; pickles de carottes (recette très vite), salade, houmous de haricot rosés, faisselle de chèvre et pesto de fânes de radis, un jus de citron et un filet d'huile d'olive et hop c'est parti

 

DSCF1647

Dans cette assiette on retrouve des boulettes de lentilles (encoooore) avec des carottes légérement passées à la poele avec miel et cumin, des asperge vertes (en bocal) un morceaux de pamplemousse, de la roquette et du chou rave en fine tranche et pour coronner le tout un peu de fromage blanc de chèvre  avec ciboule et poivre, en guise de "grain" deux petites crèpes à la farine de millet 

 

 

DSCF1672Grande

Pour finir une belle assiette avec un nombre record d'ingrédients (mais j'étais pas seule !) : betteraves en trois façon : crue et rapée, cuite et en cube , en tartinade avec de la brousse de chèvre / reste de boulgour de sarrasin et de semoule de riz avec des tiges de ciboule / graines de tournesol germées maison / pesto de fânes de navet / pickeles de panais (les petits batons en eau à droite) et de carottes / navet cru rapé / vadai de pois cassé (même recette que pour les vadai de lentilles) / un peu de noisettes / salade verte pour faire glisser le tout !

 

 

 

Posté par so_nina à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mai 2016

bis repetita : le gateau au yaourt de cléa

DSCF1650

forte de mon premier succès et ne voulant pas prendre de risque avec une invitée à la maison, j'ai remis ça.

Sauf qu'entre temps j'ai entrepris un vide des placards et que certains aliments manquaient à l'appel.

Du coup la version revisitée tout aussi délicieuse donne ça :

j'ai jeté dans une jatte :

1 yaourt de brebis 

3 oeufs

1/2 de pot d'huile de colza

1/4 de pot d'huile d'olive

1/2 de pot de sucre roux

1 pot de poudre de noisette complete (genre tu casses des noisettes et tu les passs au mixer donc avec des morceaux plus gros et encore meilleurs)

1 pot de fecule de pomme de terre

un peu moins d'1 pot de farine de riz semi complete pour completer avec de la farine de chataigne

1.5 c à c de bicarbonate

1 c a c de vinaigre de vin

pleiiiiins d'écorces d'ornag et de mandarines confites (et il me reste du stock, je ne regrette pas, ça donne vraiment des gateaux réconfort !)

 

le tout cuit à 180 degrés entre 30 et 40 minutes.

validé une deuxième fois, et surement d'autres variantes à venir !

 

Posté par so_nina à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mai 2016

les assiettes du chantier

semaine de travux à deux = peu de temps pour cuisiner. Pas envie pour autant de négliger ce plaisir de la pause déjeuner !

Comme j'avance sur le vidage des placards il y a une jolie base de "sec" dans toute les recettes :

DSCF1646

 

salade haricots noirs + asperges vertes (en conserve) + persil (une tonne) + kombu (qui a cuit avec les haricot) et pour la sauce : tahin +huile d'olive + citron + gigembre (à fond) bref la salade qui réveille !

DSCF1641

 

courge rotie au four (avec carvi huile d'olive sel et poivre) + reste de semoule de riz et de boulgour de sarrazin façon pilaf avec des oignons

DSCF1472

 

Taboulé aux tiges : taboulé de riz cuit comme une semoule chaude aec un jus de citron + oignons revenus + tiges de persil et d'épinard fondus à l'huile d'olive puis refroidis

DSCF1625

 

Penne sans gluglu + oeufs brouillés aux champignons

DSCF1618

Poisson au four avec oignons et citrons (merlu ici mais ça marche avec la daurade et plein d'autres choses aussi)